vendredi 24 mai 2019



Nous voilà installés dans notre camping favori à Vichy. Ciel bleu, il faisait bon lorsque nous sommes arrivés, un peu plus couvert ce soir mais pas de pluie. 
Heureux, nous sommes heureux, le roi n'est pas notre cousin, on pourrait nous proposer une chambre d'hôtel luxueuse, nous refuserions. Les scrabbleurs sont arrivés, ils occupent des mobilhomes ou des campings-cars mais aussi des caravanes, nous bavardons.

Mais avant Vichy nous nous sommes arrêtés à Argenton-sur-Creuse, deux nuits, il y avait tellement longtemps que nous n'étions pas allés à Gargilesse, un des plus beaux villages de France, là où G.Sand a passé quelques années, les peintres aiment ce village. Toujours aussi beau, je parle du village.
Le camping était aussi très agréable, au bord de la Creuse.



Il faut que je vous raconte le hasard des rencontres. Après avoir installé la caravane au camping d'Argenton il fallait que j'aille à la pharmacie, nous ne savions pas où elle était exactement, la distance à pied, à Argenton il y a une rue droite très longue, pas fréquentée du tout, personne sauf un monsieur qui sortait de chez lui, nous lui avons demandé si la pharmacie était encore loin, il a traversé la rue pour nous renseigner, il a essayé de nous renseigner mais nous a dit "Il n'y a pas longtemps que j'habite ici." il était sympa et bavard, je pouvais lui demander "Vous habitiez où avant ?" "A La Châtre" "A la Châtre, quel hasard, nous avons habité pendant 20 ans La Châtre."
Lui "Je peux vous demander votre nom, je dois vous connaître, j'ai 51 ans" et à l'annonce de notre nom, il a levé les bras au ciel, a fait un tour sur lui même et a dit "Chrystel, votre fille s'appelle Chrystel et votre fils Pascal, nous étions copains." et puisqu'il semblait si bien connaître ma fille, je lui ai demandé en riant "Vous êtes sorti avec elle ?" il a éclaté de rire "Non, c'était une jolie fille très brune, mais je ne suis pas sortie avec elle." Il venait chez nous avec nos enfants, sans doute faire la fête lorsque nous n'étions absents !
Echange de nouvelles, bavardages, il était temps de trouver la pharmacie, il voulait nous offrir à boire, nous n'avions pas le temps mais il nous a dit "La maison est ouverte si vous passez, il n'y aura qu'à sonner."
Nous avions fait 500 mètres et toujours pas de pharmacie, un monsieur était devant une maison, je me suis approchée pour lui demander si nous étions encore loin "300 mètres je pense, j'aurais bien pris ma voiture pour vous y amener mais j'attends ma femme, je suis en train de vider la maison de ma mère qui est morte et je dois retourner chez moi en Bretagne, je suppose que vous êtes au camping, vous habitez quelle région ?
"Bretagne, Vannes."
"Incroyable, j'habite Vannes depuis quatorze ans."
Bavardages, mais nous n'avions pas le temps de lui demander si nous avions des connaissances en commun !!
Finalement la pharmacie était fermée mais je ne regrette pas les rencontres. Conclusion : il faut toujours parler avec des gens que nous rencontrons, il y a quelquefois des belles surprises. Mes enfants riaient lorsque je leur racontais l'histoire et ma fille vraiment surprise d'avoir laissé un souvenir aussi précis dans la mémoire de ce copain, elle ne se souvient pas très bien de lui, cela fait 34 ans ...

Demain j'irai prendre quelques photos des joueurs, la semaine scrabble commence pour certains.


mardi 21 mai 2019

Je faisais mes courses et dans une allée deux jeunes, un peu plus de vingt ans, je n'aurais certainement pas fait attention à eux si le jeune homme n'avait pas eu sur le visage les marques de l'ennui, il faisait les courses avec sa femme ou sa copine, elle lui demandait son avis "ouais, ouais", il poussait le caddie, ils étaient en couple c'est certain, il y a des gestes qui ne trompent pas.
J'en parle parce que je n'ai pas pu m'empêcher de penser à notre temps, lorsque nous avions vingt ans, nous faisions les courses ensemble sans nous ennuyer, il fallait déjà franchir le seuil de plusieurs boutiques, il n'y avait pas de supermarchés, l'épicière, le boucher, le droguiste, le marchand de journaux alors pas de caddie à traîner, nous nous tenions la main (rien n'a changé, surtout sur le canapé !)
bref! nous avions vingt ans, et le couple que j'observais n'avait pas l'air d'avoir vingt ans, un vieux couple qui s'ennuyait à vingt ans.
Le premier supermarché que nous avons fréquenté "Mammouth" à Châteauroux et comme les enfants disaient, c'est bien connu "Mammouth écrase les prouts." Une véritable caverne d'Ali Baba à cette période.
Plus de Mammouth, Carrefour a pris la place, un jour qui n'est peut être pas si lointain, il n'y aura plus de grandes surfaces, les gens se sont lassés, ils achètent sur Internet, là où nous ne risquons pas de remarquer leur ennui puisqu'ils sont seuls. devant leur écran. Des robots font leurs gestes pour prendre une marchandise dans les entrepôts et les robots ne se tiennent pas la main, ils ne sont pas amoureux, il y aurait peut être de l'électricité statique entre eux et ils tomberaient en panne.
Je n'ai jamais rien acheté sur Internet, je refuse, je résiste.



Avec ce temps le jardin est magnifique, il pleut, il fait soleil, pas trop chaud, il a de la chance ce jardin d'être content, je le suis moins, j'aimerais lézarder un peu au soleil sans avoir frais et j'ai attrapé un rhume de cerveau, ne dites jamais :

"– C’est bizarre, je n’ai jamais de rhume de cerveau…

– Normal, les culs-de-jatte n’ont jamais de cors aux pieds."

A part ça la caravane est prête, Minette et Sophie surveilleront la maison, cette année pas de jardinières à arroser tout est en terre, cela simplifie la vie. 
Cette année encore :

Nous allons retrouver des scrabbleurs au camping, en général je n'aime pas la routine mais cette routine me plaît bien pendant quelques jours. J'essaierai de mettre des photos sur mon blog, si le wifi est performant, rien de moins sûr et croisons les doigts pour que nous ayons quelques jours de beau temps, là encore rien de moins sûr.

Scrabble :

Hier soir sur ISC j'ai eu l'occasion de jouer SINGULET, LIGUENT + S. Anagramme de LINGUETS.
Nous commençons à jouer lundi, trois parties, je jouerai aussi mardi et mercredi, deux jours de repos pour récupérer, je suis incapable d'aligner des parties, plus aucun plaisir et je recommencerai samedi et dimanche.




vendredi 17 mai 2019


J'écoute les infos, l'homéopathie, il y a des opposants, c'est vraiment n'importe quoi. Des gens se bourrent de médocs chers qui devraient les soigner et qui les rendent malades, ils sont remboursés, d'autres sont guéris grâce à l'homéopathie. Vous auriez vu Christian il y a de nombreuses années, des crises d'urticaire géantes pendant quelques semaines, aucun médicament n'était efficace, seule la cortisone pouvait le soulager, un homéopathe d'origine chinoise qui exerçait à Paris est venu à bout de l'urticaire en un rien de temps, deux visites, quelques tubes et tout était terminé. Alors ? Même si c'est un effet placebo, le principal est de guérir.



Je n'ai jamais touché à un seul de ces médicaments.


Apparemment l'antenne de la télé-caravane fait des siennes, nous n'aurons peut être pas la télé, ça ne m'émeut pas du tout, il y a l'ordi, la radio et des livres. Jean Failler, Christian adore, la preuve, Michelle a fait un saut chez nous avec un sac bien rempli, il va se régaler, quant à moi j'ai une petite pile qui attend. Un transat, du soleil, un livre, nous ne voyons pas le temps passer. Des promenades le long de l'Allier, les rhododendrons doivent être en fleurs ; il y a aussi le cinéma si le temps est gris (important, tarif seniors) et le scrabble. Vichy, j'y tiens, 27ème fois que nous y allons. J'y suis allée la première fois entraînée par mes copines des Côtes d'Armor, Christian travaillait encore. 

Vichy. J'ai peut être déjà mis cette photo, je l'aime, elle représente des bons souvenirs. Il n'y avait qu'un homme, Hervé, Francine n'était pas loin!

Je ne crois pas me tromper en disant que nous ne sommes plus que trois ou quatre à jouer encore. Marie-Jo Tanguy joue toujours dans son club à Erquy, brillante 2s qui a abandonné la compétition (à gauche 4ème en partant du bas) j'ai fait des voyages avec M.Jo, elle était passionnée, anagrammes, 7+1, tout y passait et si Maurice Tombette était dans la voiture, je ne vous raconte pas dans quel état nous étions en descendant de la voiture. Un joueur avait fait le voyage jusqu'à Cannes avec lui, il s'était juré de ne jamais recommencer..

Je n'ai pas de petite histoire, ces deux dessins sont marrants.


SCRABBLE :

Mot rencontré DISTOME, MODISTE impossible à placer.

Il faut absolument revoir les mots qui débutent par DYS, comme DYSTOMIE, trouble de la prononciation. 



lundi 13 mai 2019


Le tweet de B.Pivot :

"Le temps de la vieillesse est arrivé quand notre corps nous donne de plus en plus d'émotions et la vie de moins en moins."

Allons Bernard, ne nous laissons pas abattre. Vous voulez des émotions dans la vie ? Il faut jouer au scrabble.

Hier, semi-rapide, trois parties. Pour les non-initiés, vous devez jouer en 1 m 30 de réflexion et remplir le bulletin avec le mot trouvé en trente secondes. Cela va vite, il ne faut pas rêvasser.
Nous avons joué à Sarzeau par une belle journée de printemps, quel dommage de se renfermer dans une salle mais nous ne nous posons pas la question, nous aimons jouer, certaines viennent là passer le temps, d'autres veulent des résultats, d'autres sont bénévoles pour arbitrer et ramasser. Le monde du scrabble.
J'ai passé une excellente journée, j'ai vu mes copines, j'ai mangé avec Colette et MVonne du club de Baud, je dis souvent que cette journée est une occasion pour se rencontrer, pourquoi ne pas s'éparpiller dans la salle, non les clubs se regroupent entre membres, ils se voient toutes les semaines pour jouer des parties au club, c'est vraiment une occasion pour apprendre à se connaître, j'ai su par exemple que Colette faisait de la sculpture et avait plein d'activités en dehors du scrabble.
C'est comme ça, l'homme est un animal comme les autres, les joueurs de scrabble du même club se regroupent autour d'une table.
Mais que dis-je ? Des bêtises, il y a des animaux différents qui réconfortent les autres, au scrabble aussi.


J'aurais adoré avoir une petite biquette, j'aime leur comportement.
Revenons au scrabble. Le club de Sarzeau nous reçoit toujours très bien, nous étions bien installés, de la place, sono parfaite, écran vidéo parfait, aucune excuses si nous jouions mal. Trois parties pas évidentes à jouer, il m'aurait fallu trois minutes.
J'étais réveillée à 3h du matin et impossible de me rendormir avant 6h, j'ai failli ne pas aller jouer mais je n'aime pas me décommander à la dernière minute. J'y suis allée.
Première partie, complètement ailleurs, j'étais fébrile, je ne préparais pas ma grille, j'écrivais au dernier moment, des avertissements, à la fin cinq points en moins. Il était temps que la partie s'arrête.
Deuxième partie, ça allait mieux, la troisième un peu mieux aussi. Il aurait sans doute fallu en jouer quatre pour que je me sente bien.
Jeannine et Christian


Nous avons retrouvé Jeannine à l'arbitrage, elle avait été absente pendant quelques mois, sa quincaillerie de la hanche était usée, il fallait la remplacer. Jeannine 93 ans, quel bel exemple pour tous. Elle m'a dit "Je monte dans ma chambre au premier étage les pieds nus, j'ai moins de risques de tomber." Pas de Stannah chez Jeannine..
J'ai mis sa photo sur Facebook scrabble, elle a eu plus d'une centaine "j'aime" Angelina Jolie peut aller se rhabiller..
Nous t'aimons tous Jeannine et merci mille fois pour ton dévouement.
Avec Christian nous étions les derniers à partir, nous avons habité la presqu'île pendant 10 ans, il y avait quelques souvenirs à nous raconter. J'ai suggéré à Annie d'organiser la même journée qu'il y a quelques années à Arzon, du scrabble, des parties préparées amusantes, un repas, de la danse, encore du scrabble, nous avions adoré cette journée, beaucoup de rires.

Voilà ce qu'il restait du buffet !!

Merci encore au club d'avoir organisé cette compétition.

Si vous voulez voir quelques photos, elles sont visibles sous ce lien, vous n'aurez qu'à cliquer sur les vignettes pour agrandir les photos.
Le lien est ICI (un clic)





jeudi 9 mai 2019



C'était hier, pluie, vent très fort, j'ai fait ce qui me plaisait, je suis restée chez moi. Christian a eu le temps de remplir la remorque de branches coupées et de ronces, c'est fou ce que cela peut pousser ces petites choses là, ça pousse et ça pique. Il y a du boulot dans le jardin, je suis contente de ce petit coin qu'il a fallu refaire, l'arbuste était mort, nous ne le remplacerons pas, son voisin pourra respirer. Lorsque nous plantons nous avons tendance à trop en mettre. La terrasse en bois est repeinte, il va falloir que le temps se mette au beau pour passer le désherbant dans les allées, pas du Monsanto !! La caravane est propre à l'extérieur, je vais la bichonner à l'intérieur, il ne manque plus que le soleil et la chaleur.


Le réchauffement climatique, la disparition des espèces, ce sont les sujets du moment, il est temps de s'en occuper. Un média s'engouffre dans un sujet, les autres suivent, demain ils passeront à autre chose;


La première force d'énergie a bien été le cheval pour tirer la charrue, la deuxième le bois, la troisième le gaz et le charbon, la quatrième l'énergie nucléaire. Nous faisons fonctionner des éoliennes, des panneaux solaires, quelques agriculteurs retournent à la charrue et au cheval pour cultiver du bio, nous épuisons la planète alors nous cherchons des solutions qui ne sont finalement que celles qui existaient au départ. La charrue, le moulin ...
J'ai regardé Thalassa l'autre soir, ce reportage sur les serres sous-marines, j'ai trouvé le sujet très angoissant et comment nourrir les habitants de la planète avec du basilic et des herbes aromatiques !! Nous ferons ou plutôt vous ferez vos pizzas comment si le blé n'est pas cultivé ?

Les mots qui entrent dans le Petit Larousse sont publiés, tweet de Bernard Pivot

Parmi les mots qui entrent dans le Petit Larousse 2020, mes 3 préférés : Adulescence: adolescence attardée dans l'âge adulte. Divulgâcher (mot québécois): révéler prématurément le dénouement d'une histoire. Klouker (mot breton): manger avec avidité.

Je suis certaine de n'avoir jamais entendu KLOUKER mot breton. Les grands parents bretons de mes petites filles qui habitent Quimper parlaient parfaitement le breton, mais pas de KLOUKER et mes copines bretonnes ne connaissent pas.
Et vous?

Cette petite histoire me rappelle une chose !

Sur le coup de dix heures du soir, une nana demande à son mec qui est vautré devant la télévision :
– Qu’est-ce qu’on fait ? On va se coucher ou tu préfères d’abord dormir encore un peu en regardant le dernier journal ?

SCRABBLE :

Dimanche simultané mondial, trois parties en deux minutes, c'est déjà moins vite que le blitz... Nous allons à Sarzeau.

Le prince Harry et Meghan ont eu un bébé qui s'appelle Archie.

ARCHI est valable au scrabble, attention sans le E, architecture.
J'ai regardé quelques prolongements à ARCHI :

ARCHIATRE - ARCHICUBE - ARCHIDUCAL - ARCHIDUCHE - ARCHIERE - ARCHIFAUSSE et ARCHIFAUX - ARCHINE - ARCHIPEL - ARCHIVER - Etc.

Le pauvre Archie aura sans doute droit à Archimède. J'espère qu'il sera bon en maths. 




dimanche 5 mai 2019


J'ai une chose à dire "Heureusement que le festival de Vichy ne se joue pas début mai". Il fait glacial, les plombs du compteur général au camping auraient sautés, trop d'appareils de chauffage allumés, nous serions gelés et nous entendrions "Veuillez éteindre les chauffages, il n'y a plus d'électricité" et évidemment personne ne veut éteindre, attendant que ce soit l'autre qui fasse le geste. C'est déjà arrivé, pas souvent mais c'est arrivé. 
Dans la caravane nous avons le chauffage au gaz qui peut prendre le relais. Il fait très bon lorsqu'il est allumé mais j'aime mieux l'électricité.
Je lisais qu'un météorologue belge avait prévu une première décade de mai froide et ensuite la chaleur sera là, un été caniculaire. Il paraît qu'il ne se trompe jamais. A voir.


Un clic sur le dessin.

Les fausses nouvelles, même le Pape s'y met avec son histoire de coiffeurs qui ne doivent pas colporter des potins. Le Pape est en retard, les rumeurs se colportent différemment, les casques ne sont plus ce qu'ils étaient et les gens n'attendent pas d'aller chez le coiffeur pour avoir des nouvelles, fausses ou vraies. Notre vieux curé de Téniet (Algérie) adorait les potins, il savait tout, le confessionnal était bien un endroit à potins.


Les tweets marrants abondent :
"Les manifestants n'ont pas pu rentrer dans l'hôpital, ils n'avaient pas leur carte vitale avec eux"
Personnellement, j'aime mieux m'écraser dans mon canapé et lire un bon bouquin plutôt que d'écouter les journalistes qui blablatent.
 Le rond-point de Vannes, celui qui dessert Leclerc etc. est peut être encore occupé.

Une petite histoire de blondes (oui encore)

Deux blondes sont en train de faire du vélo. L'une d'entre elles s'arrête brusquement, sort un couteau de sa poche et crève ses deux pneus.
-Pourquoi t'as fait ça? lui dit la deuxième
-Parce que ma selle était trop haute.


Entendant ça, la deuxième descend de son vélo, démonte sa selle et son guidon et inverse les deux.
- Et toi, qu'est-ce que tu fais? demande la première.
- Je me casse, je rentre. T'es vraiment trop bête!


SCRABBLE :

Le verbe "nasser" est écrit dans le texte du dessin, il n'est pas valable, il vaut mieux jouer :
NARSES et SERANS.

SERAN (s) est un instrument qui sert à sérancer.

SERRAN (s) est un poisson voisin du mérou.

Intéressant à connaître  SERRAN + 0  = SERRANO anagramme ORNERAS.

mercredi 1 mai 2019



Joli mois de mai. Vous n'aurez pas à changer l'eau, le vrai muguet ne se garde pas, deux ou trois jours maximum, j'ai eu le brin cueilli par Christian au bout du chemin, il y a de la réserve il pourra retourner en chercher. Il pousse là tous les ans et il est très parfumé.

Est-ce qu'il les mettra en vente et il y aura t-il des effets secondaires ? Une floraison?


J'ai mis Cnews, les infos, j'ai éteint et je suis montée pour écrire mon blog, lorsque je lis tous les commentaires souvent injurieux, haineux sous les publications des journaux  (Le Monde, l'Express, Ouest France) je rajoute "Vous avez un nom à citer pour le remplacer ?" Personne ne donne un nom, bizarre..ou non, aucun nom.
En parlant de journaux, dans un magasin la semaine dernière il y avait un monsieur très sympathique qui voulait que je prenne un abonnement numérique au Télégramme, 9,90 euros par mois, j'étais très embêtée de lui dire non la presse papier va mal, mais je suis certaine que je n'aurais jamais lu le journal sur internet. Nous prenons le journal seulement le samedi pour le programme télé de la semaine, alors il m'a dit :
"Vous voyez que c'est utile le papier".
J'ai répondu "Oui, pour la télé, je ne suis jamais sûre de ce que nous allons regarder, alors je reprends le magazine".
Sur le journal du samedi vous allez sourire, Christian regarde les avis d'obsèques pour connaître la moyenne d'âge,
et il me dit "J'ai l'impression que les gens vivaient plus vieux avant" "Mais non, tu ne regardais pas avant". Avant quoi?


Elle s'appelait Anne mais nous l'appelions Anémone- Fille du vent :
"L’histoire de l’anémone remonte à plusieurs siècles. Nous allons vous la conter : Anémone était une nymphe, faisant partie de la cour de Flore, la déesse des fleurs et du printemps. Cette dernière avait un amant : Zéphyr le dieu du vent. Cependant, le dieu tomba éperdument amoureux d’Anémone. Flore, verte de jalousie, transforma alors la nymphe en fleur. Aujourd’hui, l’anémone est une fleur aux graines aériennes qui se dispersent au gré du vent. C’est ce qui lui a valu le surnom de : fille du vent." 

J'aimais beaucoup cette actrice, une femme libre au franc-parler. Elle n'avait pas de téléphone, pas de boîte mail, il fallait arriver à la joindre. Formidable dans "Le grand chemin" avec R.Bohringer, je la préférais dans ces rôles pleins d'émotion.

Une petite blague, nous ne pouvons pas tout avoir. Si cela se trouve je l'ai déjà racontée et je ne m'en souviens plus !

Michel a 90 ans. Il a joué au golf à tous les jours depuis sa retraite il y a 25 ans.

Un jour, il rentre chez lui complètement découragé :
– C’est fini, dit-il à sa femme. J’abandonne le golf. Ma vue est devenue trop mauvaise… après que j’ai frappé la balle, je ne peux pas voir où elle va.

Pour le rassurer sa femme lui dit :
– Pourquoi n’amènes-tu pas mon frère avec toi au golf et essaie une dernière fois.
– Ton frère a 103 ans ! répond Michel. Il ne peut pas m’aider.
– Il a peut-être 103 ans, dit sa femme, mais il a une vision parfaite !

Alors, le lendemain, Michel se rend au terrain de golf avec son beau-frère. Il place sa balle sur le tee, s’élance, frappe, puis cherche la balle au loin. Il se tourne vers son beau-frère :
– As-tu vu où est allée ma balle ?
– Bien sûr que je l’ai vue. Ma vision est parfaite.
– Excellent ! Où est-elle ?
– M’en rappelle plus……



SCRABBLE :

PIPIERE est l'anagramme de PIPERIE  -

A savoir PIPERIE + N = PIPERINE

Nous pouvons aussi REPIPER, en suisse cela veut dire répliquer.
REPIPER + N = RENIPPER.